Fins de mois difficiles : les doctorants n'y échappent pas


Un quart des doctorants n'arriverait pas à subvenir à ses besoins. C'est le résultat de la dernière étude de la FAGE, la première fédération étudiante. Ce n'est pas sans conséquence pour la France. Le pays a perdu 10 000 de ses inscrits en doctorat au cours des dix dernières années.

Une galère qui touche les étudiants de tout niveau. Beaucoup sont obligés de trouver un travail en parallèle de leurs études. C'est le cas de Marie Bonnet-Blanc, à notre antenne.