L'afficheur varois joue la provocation avant son passage au tribunal


Michel-Ange Flori remet ça. Après avoir représenté Emmanuel Macron en Hitler ou encore aux cotés du maréchal Pétain, cette fois-ci l’afficheur varois a décidé d'innover.

Pour la première fois, il s'est représenté lui-même face au président de la République dans ce qui semble être combat de boxe. D'ailleurs, le panneau indique la date et le lieu de la rencontre : le 17 septembre au tribunal de Toulon. Une référence à sa convocation face à la justice après la plainte déposée par le chef de l'État.

(Photo : ©Michel-Ange Flori)