L'heure du jugement pour l'afficheur varois


Michel-Ange Flori est attendu au tribunal de Toulon ce vendredi matin. L’afficheur varois doit répondre d’injure publique envers le président de la République. En cause, deux de ses réalisations affichées cet été à Toulon et La Seyne-sur-Mer.

Sur la première, il avait représenté Emmanuel Macron sous les traits d’Adolf Hitler avec la phrase “Obéis, fais toi vacciner”. Sur la seconde, il affichait le président aux côtés du maréchal Pétain avec pour légende “Il n’y a qu’un pass à franchir”.